Tout va bien !
Samedi - 20h00
16/11/2024

HERVÉ + Première Partie

Grande Salle

Tarifs : 

Réduit 17€ / Abonnés 20€ / Prévente 23€ / Sur place 25€

Ouverture des portes : 20H00 – Début des concerts : 20H30
🌭🍻 Bar et Restauration sur place
❤️ Si vous aimez :  Bashung, le dancefloor et les numéros 10 votre team


☁️ HERVÉ

Foncer. Ne pas penser à hier, et le moins possible à demain. Voilà l’état d’esprit qui a guidé la réalisation d’Adrénaline, le troisième album d’Hervé, à paraître le 31 mai.
Une collection de chansons composées à l’instinct et enregistrées dans la foulée en équipe réduite à Brixham, sur la côte sud de l’Angleterre, la tournée de son deuxième album Intérieur vie à peine terminée. Une sorte de retour aux sources pour Hervé, qui, en véritable numéro 10, s’est entouré de sa famille, de ses proches et son équipe qui l’accompagne depuis cinq ans pour remo-biliser une forme d’énergie collective et remettre la musique au centre du jeu.
Sacré « Révélation masculine » aux Victoires de la Musique en 2021 pour Hyper, album inaugural où il organisait la rencontre inédite entre l’impressionnisme rock d’un Bashung et le dancefloor, Hervé a donc choisi, comme on revient aux fondamentaux, de retrouver l’Angleterre. Un pays sillonne de long en large, d’abord pendant son adolescence à travers les ondes FM des radios rock qui nourrissaient leurs playlists avec les tubes des années britpop, puis sur le siège arrière d’une Ford Fiesta avec son groupe Postaal, booké à travers tout le royaume au milieu des années 2010.

C’est donc dans cette atmosphère que l’on se retrouve catapulté en poussant la porte d’adrénaline, avant que ne surgisse l’énorme basse électro-funk de CLASHHH ! et qu’une guitare ne vienne mordre la chanson aux couplets.
C’est la première surprise qui nous attend ici : la présence de l’instrument roi du rock, une nouveauté chez Hervé. En majesté sur le premier single extrait de l’album, Sémaphore, émouvante ballade acoustique lestée par le spleen des années qui défilent dans le rétroviseur, la guitare joue également des épaules sur le jangly Encore, dont on jurerait la mélodie tombée des flight cases d’Electronic, le projet de Johnny Marr et Bernard Sumner qui unissait déjà à l’époque les mélancolies des deux plus influents groupes d’indie-pop british des années 80, The Smiths et New Order.

Sur Comme tout le monde, irrésistible boogie-rock T-Rexien, c’est le babil d’un nouveau-né qui ouvre le match, et c’est la voix d’Éric Cantona himself qui semble lui répondre en écho sur Adrénaline, ravissante plage instrumentale où l’on se prend à rêver enchaîner les jongles sous un soleil couleur crème aux œufs en compagnie de l’ancien « King » de Manchester United.
Pour autant, la petite entreprise DIY d’Hervé n’évolue pas que dans la brique rouge et les bow-windows écaillés: si Le Tube de l’été évoque malicieusement l’inusable Common People de Pulp, chanson qui a rendu sa fierté à la working class britannique, c’est bien encore au tranchant des textes du regretté Daniel Darc (Taxi Girl) et aux jeux de mots carambolés de Boris Bergman et Jean Fauque, les paroliers historiques de Bashung (sur Moins une ou Rien de personnel) qu’Hervé affûte sa plume, toujours l’une des plus singulières qui soit de ce côté-ci de la Manche.
On raconte qu’un shoot d’adrénaline est capable de faire repartir un cœur à l’arrêt. Cette année, le nôtre battra à coup sûr au rythme de l’album d’Hervé.

 

 

Découvir HERVÉ
Partager :
picto Facebook
picto Twitter Partager sur Messenger Partager par mail
https://www.lechonova.com/concert-exposition-spectacles-vannes/herve-premiere-partie/ Copier le lien de la page concert

ça se passe aussi

à l'Echonova !

Vendredi - 20h00
13/12/2024
Samedi - 20h00
23/11/2024
Samedi - 20h00
12/10/2024

Accessibility Toolbar